Boonen pour rentrer définitivement dans la Légende

Posté par actusport85 le 8 avril 2017

Demain, le Belge Tom Boonen prendra le départ de Paris Roubaix pour la dernière fois de sa magnifique carrière. Le champion du monde 2005 finira sa carrière au soir de l’Enfer du Nord. L’occasion pour nous de revenir sur son palmarès à la mesure de son talent. Après avoir passé une année chez US Postal en 2002, par la suite il rejoint l’actuel Quick Step Floors (à l’époque Quick Step Davitamon) qu’il ne quittera plus. Dès sa première année professionnel en 2002 chez US Postal Service, il se classe troisième de Paris Roubaix. En 2003, il part donc en Belgique ; cette première saison chez Quick Step Davitamon est alors contrastée avec une 24e place sur Paris Roubaix et une deuxième place sur la onzième étape de la Vuelta au coude à coude derrière un autre monument  en la personne de Zabel. Dès 2004, il remporte successivement​  le GP E3 Gand Wevelgem et le Grand Prix de l’Escaut, mais reste sur sa faim dans les grandes classiques : il termine neuvième dans l’Enfer du Nord. Il remporte la 6ème étape et la célèbre arrivé sur l’avenue mythique qu’est les Champs Elysées sur le Tour de France. A la fin de la saison, il est honoré par plusieurs distinctions (Vélo de crystal, Trophée Flandrien ainsi que le sprint d’or) et termine dixième du classement UCI. L’année 2005 est la saison du déclic après une belle saison 2004 avec 19 victoires malgré quelques imperfections sur les pavés ; le natif de Mol réussit le magnifique triplé Tour des Flandres, Paris Roubaix et Championnat du Monde. C’est une splendide année, peut être sa meilleure sur le circuit professionnel, il remporte deux étapes sur Paris Nice une nouvelle fois le Grand Prix E3 ainsi que deux victoires sur le Tour et 10 jours en vert avant son abandon dans les Alpes. En fin de saison, il est classé deuxième de l’UCI ProTour et reçoit les mêmes distinctions qu’en 2004 plus celle du sportif Belge de l’année et Vélo d’or mondial. La légende Boonen se forge telle qu’on la connaît fort de 6  victoires sur le Tour et le maillot vert en 2007 et 2 sur la Vuelta ainsi que 4 Paris Roubaix 2005, 2008, 2009 et 2012 codétenteur du nombre de victoires avec son compatriote De Vlaminck et aussi victorieux à trois reprises du tour des Flandres 2005, 2006 et 2012 sans oublier son titre de champion du monde ainsi que ses nombreuses victoires sur les semi classiques belges. Mais aussi ses deux titres de champion national 2009 et 2012! Bref c’est un grand homme du cyclisme qui va nous manquer à tous. En espérant que son dernier tour de roue se passe à merveille mais il aura la vie ​dure face à Sagan et les autres…

Actusport85 le 08/04/17 à 23h38

Publié dans Cyclisme | Pas de Commentaire »

Coupe de la ligue: Paris Le sursaut d’orgueil du champion!

Posté par actusport85 le 5 avril 2017

C’était le match de l’honneur pour Paris qui affrontait l’ASM le soir du premier avril au Parc OL pour le compte de la finale de la coupe de la ligue.On voyait mal Paris ne pas glaner un trophée, on attendait tous le sursaut d’orgueil du champion.Même si cette année ressemble fort à une passation de pouvoir entre le club de la capitale et le club du Rocher. On espérait avoir une réaction de la part des Parisiens après la déroute en Champions League et leurs résultats en demie teinte, nous avons été servi! Dès la quatrième minutes, les Parisiens ouvrent la marque avec une passe lumineuse de Veratti qui perce la défense monégasque avec une facilité déconcertante. La passe arrive dans les pieds de Cavani qui sert sur un plateau le jeune et talentueux Julian Draxler qui n’a plus qu’à ajuster  : Subasic est impuissant.Sur le ralenti,  l’allemand se révélera hors jeu. Le but est pourtant​ validé. Grâce à cette faute d’arbitrage, Paris fait la course en tête. Sur cette action, la défense monégasque a pris l’eau. Les leaders de ligue 1 sont en souffrance. Mais Monaco réagit à la vingt septième minute après une louche côté droit de Bernardo Silva et une passe tacle de Sidibé pour le jeune international français Thomas Lemar, qui frappe du côté gauche de Trapp, sans élan, magnifique lucarne qui remet à flot Le Rocher. Mais Paris ne se décourage pas, les Parisiens asphyxient Monaco qui, à une minute du terme de la première période, craque sous la pression. Aurier aperçoit Draxler qui sert du centre puissant en pleine poitrine ce qui entraîne le contrôle litigieux du ballon de la part de l’allemand qui sert Di Maria, celui ci fait un pointu du côté droit pour tromper Subasic. À la pause cela fait 2-1 pour les Parisiens.  Au retour des vestiaires, les monégasque se montrent offensifs mais pas décisifs : en exemple cette frappe de Mouthinio non cadré. À la cinquante quatrième minute El Matador tue le suspense, servi par le petit prince Marco côté droit d’un extérieur du pied splendide pour une volée magnifique de l’Uruguayen. Et pour conclure une belle course de Di Maria côté gauche pour servir encore une fois El Matador qui loges le ballon en pleine lucarne droite à la 90e. Cela a crucifié Monaco qui perd cette finale mais pas la ligue 1. En revanche Paris sauve l’honneur grâce à un grand match des cadres.

Publié dans Football | 2 Commentaires »

Rétro 2016 : Riner le titre de la maturité

Posté par actusport85 le 7 janvier 2017

Continuons notre série consacrée aux plus beaux moments sportifs planétaire de l’année 2016. Venons à l’un des moments les plus incontournables des Jeux Olympiques de Rio avec la nouvelle médaille d’or du roi des lourds. Le français Teddy Riner qui conquiert au Brésil le pays de la capoeira son deuxième titre consécutif de champion olympique. Le guadeloupéen à une responsabilité en plus car il a l’honneur d’avoir été désigné comme porte drapeau de la délégation française. Il faisait son tournoi olympique le 12 août  la même journée que sa compatriote Andéol elle aussi médaille d’or dans la catégorie des lourdes (cf Andéol que d’émotions!) Il débutait son tournoi face à l’algérien Amine Tayeb en moins d’une minute Riner pli le combat sur un waza ari et une immobilisation. Le numéro un mondial rencontre ensuite le brésilien Raphael Silva. La Carioca Arena s’enflamme alors mais les deux hommes se lancent dans un match long car le brésilien ne tente rien et casse la garde du français. Notre français finit par marquer un waza ari sur un retournement que lui seul connait le secret.

En demi-finale il affronte l’israélien Sasson, le guadeloupéen avait enregistré une victoire contre lui en finale des Championnats d’Europe. Sasson est plus mobile que ses derniers adversaires et donne du fil à retordre à notre champion. Mais le français réagi à la dernière seconde et fait son retournement déjà utilisé face à Silva. La pression monte, Riner s’apprête à devenir le judoka le plus titré de tous les temps! Cette finale n’est pas la plus palpitante le porte-drapeau de la délégation française maîtrise de bout en bout son combat. Son adversaire n’est autre que le japonais destiné à mettre un terme au règne de Riner, Harasawa. Mais le jeune homme est vite rattrapé par l’enjeu et laisse filée sa chance minime. Un match sans véritable attaques des deux côtés, il se clôture sur le score de deux pénalités à une en faveur du français. Alors oui il inspire le respect de tous les judokas et sportifs pour ce qu’il a accompli pour le sport en général!

 

Actusport85 le 7 janvier 2017 à 17 h 02

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Judo, Rétro 2016 | Pas de Commentaire »

Rétro 2016 : Lemaitre c’est bien Christophe!

Posté par actusport85 le 6 janvier 2017

Continuons la série Rétro 2016 pour se remémorer l’un des instants les plus improbables de l’athlétisme français à Rio. Le sprinter natif d’Annecy a surpris son monde à Rio. Au Brésil les Jeux l’on fait comme un électro choc, dès sa série le protégé de Pierre Carraz a été déterminant en négociant plutôt bien le couloir deux que l’on lui avait attribué. Il termine deuxième en 20 s 28 à 4 centièmes de son record de la saison devant lui le spécialiste du 400 m  Lashawn Merritt qui a couru lui en 20 s 15 (Merritt avait déjà été suspendu deux ans pour dopage en 2009 après avoir été contrôlé positif ). Lemaitre se présente alors en demi finale il occupe le couloir numéros huit il va donc devoir faire la course seul sans pouvoir avoir aucune vision sur ses adversaires. La première partie de course est son point faible il ne fait donc pas un bon départ mais réussit faire parler son finish pour terminer deuxième (20 s 01) derrière comme en série Merrit (19 s 94), le français explose au passage sa meilleure performance de la saison. En finale la pression monte il ne veux pas repartir bredouille. Ne pas refaire le coup de 2012 avec sa sixième place qui l’avait entraîné dans une spirale sans fond. Sa première partie de course n’est pas terrible à tel point que Bolt est déjà revenu sur lui au début du virage. Et puis la magie et son talent ont parlé, son finish sa marque de fabrique n’a pas fonctionné alors il s’est jeté sur la ligne pour sauter  le néerlandais Martina pour 1 centième et Adam Gemili pour un petit millième! C’était inimaginable que le sprinter français puisse rapporter une médaille individuel pourtant il a fait! Alors oui Lemaitre c’est bien Christophe!

 

 

 

 

 

Actusport85 le 6 janvier 2017 à 20 h 05

Publié dans Athlétisme, Rétro 2016 | Pas de Commentaire »

Rétro 2016 : Bolt la Foudre ne frappera plus en 2017

Posté par actusport85 le 5 janvier 2017

Poursuite de la rétro 2016 avec un article consacré en toute évidence au roi du sprint Usain Bolt. Revenons une dernière fois sur ses derniers Jeux Olympiques en terre brésilienne. La star planétaire du sprint depuis maintenant plus de huit ans à glané son troisième triplé doré au Jeux Olympiques. Il a explosé tout les records en individuel comme en équipe. Et même quand il nous avait fait une frayeur à Pékin en 2015 on le croyait sur le déclin mais il est encore plus fort. Il remporte l’épreuve reine le 100 m en 9 ,81 malgré un mauvais départ il réussit à battre Gatlin son premier rival sur cette épreuve. Le prometteur canadien De Grasse empoche le bronze. Sur 200 m changement de scénario Gatlin éliminé en demie laisse Bolt en finale. Bolt survole sa demie finale en s’offrant un fou rire avec De Grasse qui le talonnait. En finale pas de discussion Bolt écrase les espoirs de ses adversaires en courant en 19, 78 alors De Grasse prend l’argent en 20,02 et Lemaîte le français bat au millième le britannique Adam Gemili! Le jamaïcain conclu ses Jeux grandioses par une victoire en équipe sur le 4 fois 100 m. Bolt dans cette course est le juge de paix avant que le témoin revienne à Bolt le Japon les Etats Unis sont au coudes à coudes à l’arrivé la Jamaïque compte 33 centièmes d’avance sur le Japon deuxième qui réalise une superbe course en battant le record d’Asie en 37,60 et le Canada troisième à noté que les Américains sont 4ième Bromell est tombé sur la ligne. Le mythe Usain Bolt finit bien sa carrière!

 

 

 

 

Actusport85 le 5 janvier 2017 21 h 28

Publié dans Athlétisme, Rétro 2016 | Pas de Commentaire »

Rétro 2016 :Andéol que d’émotion!

Posté par actusport85 le 5 janvier 2017

Cette année 2016 a été marquée par la performance inattendue de la judokate française Emilie Andéol dans la catégorie des + 78 kg. Revenons sur cet exploit bien réel! La judokate bordelaise de vingt neuf ans s’est transcendée pour surprendre son monde et décrocher son premier titre majeur en dehors de ses titres européens (deux au total) et sa médaille de bronze aux Championnats du Monde en 2014. Pendant ce tournoi olympique elle est passée par toutes les émotions des pleurs dus au stress et la montée d’adrénaline et les larmes de joie après la finale remportée. On sait une chose sur Emilie Andéol c’est une émotive. Ce vendredi 12 août 2016 était le jour de la française après avoir conclu ses deux premiers matchs sur Golden Score, elle remporte sur ippon déjà championne du monde dans sa carrière la chinoise Yu Song. La bordelaise se met donc à rêver : renverser l’Everest, la cubaine championne olympique en titre qui écrase la concurrence sur la planète des lourdes. Mais Andéol y va à l’audace et remporte par ippon après un travail au sol acharné digne d’une lionne . Vient alors la consécration. C’est l’euphorie dans le clan de la famille Andéol : des larmes et encore des larmes! Au moment de monter sur la boite, c’est encore des larmes. On appelle cela de l’émotion pur! Ce matin du 12 août personne ne croyait en le talent et la hargne de la championne, ils sont tous sortis bluffés des étoiles plein les yeux!

 

 

 

Actusport85 le 5 janvier 2017

Publié dans Judo, Rétro 2016 | Pas de Commentaire »

Rétro 2016: Phelps fils de Poséidon

Posté par actusport85 le 4 janvier 2017

Michael Phelps illustre bien le genre d’homme vulnérable dans la vie de tous les jours mais à l’aise dans son élément. Cette année 2016 a été la révélation d’un tout autre homme. Pheps est devenu humain en endurant une période de dépression après les Jeux Olympiques de Londres. Pendant ces Jeux à Londres il fit une razzia sans saveur le prodige de Baltimore était devenu terne sans aucunes expressions émotives il avait perdu le plaisir de faire du sport. A Rio C’est un autre homme il partage avec le public ses émotion. Il est en communion avec totale avec les brésiliens. Homme sur  terre, dieu dans l’eau. En effet ce monstre n’a pas perdu son talent depuis quatre ans. Il rapporte à lui seul cinq médaille d’or et une médaille d’argent aux Etat Unis rien que sur cette olympiade. Il est le premier athlète homme et femme confondus à passer la barre des 20 médailles d’or sur plusieurs olympiades différentes. A Rio il parachève son magnifique chef d’oeuvre. Il survole de toute sa classe la finale du 200 m papillon. A la maturité il bat les deux jeunes pépites le nippon Masato Sakai deuxième 20 ans et Kenderesi le hongrois de 20 ans troisième. Il coiffe la France sur 4 fois 100 m nage libre. Il remporte aussi 200 m 4 nages mais plus encore il a remporté le 200 m 4 nages sur quatre olympiades différentes. Il est bien surnaturel il remporte les relay 4 fois 100 4 nages ainsi que le 4 fois 200 m! Ce n’est donc pas une erreur de l’assimiler à Poséidon. A 31 ans il ne sillonnera plus les bassins chlorés des compétitions internationales, il aura définitivement marqué son empreinte sur le sport mondial dans les mauvais comme dans les bons moments!

 

Résultat de recherche d'images pour "phelps libre de droit"

Actusport85 Bonne Année 2017 et bonne santé

Publié dans Natation, Rétro 2016 | Pas de Commentaire »

Meeting Indoor de Berlin Des performances en persepectives

Posté par actusport85 le 14 février 2016

Le meeting de Berlin a été pleins de surprises avec des records la deuxième performance mondiales de l’année au saut à la perche par le Brésilien Thiago Braz un jeune de 22 ans entraîner par Petrov qui avait entraîner Bubka pendant toute sa carrière, le brésilien a résister à Lavillenie et l’allemand Holdzeppe l’allemand n’a pas passer les 5 m 85 pourtant mieux entrer dans le concourt que Lavllenie puisque il avait franchit 5 m 77 à son premier essai alors que Lavillenie lui si est reprit à trois fois avant de passer 5 m 69 et il passe de justesse 5 m 85 il rate le coche à 5 m 93. Le brésilien tente un coup  de poker gagnant à 5 m 77 alors qu’il ne lui reste plus qu’un essai car il n’avais pas validé la bar précédente qui été 5 m 69, il réussit son coup et passe 5 m 85 et 5 m 93. Avec ses 5 m 93 il prend la deuxième meilleur performance mondiale de l’année.

On reste dans les sauts avec le saut en longueur féminin avec la victoire surprise de Alexandra Wester, Proctor avait pourtant sortit un saut de grande classe dès son deuxième essai avec 6 m 91 elle prend logiquement la tête du concourt malheureusement pour elle l’Allemande Wester est chez elle à Berlin lui répond et explose son record personnel qui était de 6 m 72 avant ce concourt. L’anglaise elle ne dépassera pas ses 6 m 91. Wester a été poussé par le publique jusqu’au bout et cette une belle victoire.

Maintenant on passe au roi du sprint une final du 60 m marqué par deux faux départ celui de Dasaolu le champion d’Europe du 100 m a laissais ses chances de victoire s’envoler tout comme Reus. Le vainqueur de ce 60 m est Kim Collins en 6 secondes et 53 centièmes le champion du monde du 100 m en 2003 à Paris a maintenant 39 ans il est extrêmement impressionnant. Le 60 m féminin est dominé par la championne du monde en titre du 200 m à Pékin l’hollandaise Schippers en 7 secondes tout pile en demie final elle l’avais fait 7 secondes 04. La final du 60 m haies a été chaude avec un nouveau record à la clé de Dimiti Bascou celui de France en 7 secondes 41 le français devance Ortega et Clarke il bat le record de France de Doucouré  obtenu à Liévin en 7 secondes 42 en 2005. La final féminine est remporté par Roleder en 6 secondes 96 l’Allemande réussi le bon coup devant ses supporters. Ce meeting a été très intéressant.

Publié dans Athlétisme | Pas de Commentaire »

Coupe du Monde rugby 2015: la finale Australie Nouvelle Zélande

Posté par actusport85 le 3 novembre 2015

Cette 8ième finale de coupe du monde 100% Océanie a tenue toute ses promesse. Le match commence le haka des blacks montrent qu’ils sont déterminés Dan Carter puissant au pénalités et très à droit permet au sien de mener 9-3 à la 39 ième minute les blacks à l’issue d’un très beau mouvement collectif ils marquent le premier essai de la parti conclu par l’ailier de 24 ans Milner-Skudder qui inscrit son 6ième essais de la compétition. A la pose les néo zélandais mènent déjà 16-3. Une marrée noire déferlent sur la défense Australienne dès le retour des vestiaires sonnée par le centre Ma’a Nonu qui grille toute la défense adverse Dan Carter ne transforme pas l’essai pour tant on croit déjà perdu les wallabys mener 21-3. Un événement va pourtant faire changer le court du match les Australiens à l’offensive, Ben Smith prend le pied de l’australien porteur du ballon et le déséquilibre l’arbitre le sanctionne d’un carton jaune discutable les blacks son à 14 les australiens avance au mole à la 53ième minute  Pocock inscrit l’essai Bernard Foley transforme 21-10. Les néo zélandais vont connaitre un passage à vide sans Smith en face des australiens déterminés et braves seront récompensés par l’essai de leurs centre Kuridrani l’essai est transformé. Les blacks son de nouveau à 15 on entre dans les 10 dernière minutes Twickenham est en feu Carter tante un drop de 40 mètres sans élan le plus fou c’est qu’il le réussi! A 5 minute de la fin Carter réussi une pénalité une minute avant le coup sifflé final Beauden Barrett marque un essai extraordinaire les australiens sont devant poteaux blacks qui la dégage le néo zélandais court mettre résultat 34-17 avec une dernière transformation de Carter. Malgré l’écart conséquent au score se fut un match très impressionnant. Les néo zélandais sont les premiers dans l’histoire de la coupe du monde à garder son titre McCaw capitaine emblématique des blacks 148 sélections aura rudement participé à ce doublé. Les blacks sont impressionnants!

Publié dans Rugby | Pas de Commentaire »

Championnats du monde de cyclisme à Richmond : Sagan la fougue incarné

Posté par actusport85 le 12 octobre 2015

Le slovaque à assumer son rôle de favori, il s’extirpe du peloton à 2,7 km est entame une superbe fin de course. Sagan a remporté aussi cette année son 4ième maillot vert sur le Tour de France  mais sans remporter d’étape et en étant souvent classé 2ième. N’oublions que ce garçon a seulement 25 ans le slovaque est une pépite qui se dévoile d’années en  années. Sagan a été transféré en janvier dans la formation Russe Tinkoff Saxo son directeur sportif étant un ancien vainqueur du tour Riis (vainqueur en 1996). Le jeune coureur incarne la fougue on pourrait même dire que cette course est un aboutissement de tous ses efforts réunis. Peter est devenu un coureur de classe mondiale en seulement quelques années, il nous à même montrer son coté casse cou sur les routes du tour cette en étant à pleine vitesse dans la descente de l’étape lors de l’arrivé à Gap (16 ième étape). Sagan a pleinement  mérité de devenir le champion du monde derrière lui Michael Matews l’australien 2 ième  de la formation de sa nationalité Orica greenedge le 3ième est le lituanien Navardauskas de la formation américaine Cannondale Garmin. En tout cas Sagan à éclater de toute sa splendeur c’est championnats du monde américain. Le slovaque à surpris tout le monde il a montré ses talents de rouleur le virtuose n’a pas eu besoin d’user sa pointe de vitesse.

Publié dans Cyclisme | Pas de Commentaire »

12
 

Archers de Bagneux |
E. S. thiers : "course... |
Fcmetzfeminine |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vamos
| OK KAYAK
| Le Blog officiel des U8 de ...